PLUME-SAT

Utiliser les données satellitaires pour mesurer les impacts des activités humaines en zone côtière
PLUME-SAT

Résumé:

Le projet PLUME-SAT vise à démontrer l’apport des données satellitaires pour apporter une réponse aux problématiques d’amélioration de la qualité de l’eau et de préservation de la biodiversité marine au regard d’usages anthropiques et industriels croissants en zone côtière, potentiellement impactant pour les milieux.

L’ambition du groupement I-Sea/Hytech-Imaging est de pré-figurer un futur service adapté au suivi temps réel de l’impact des opérations sur la qualité de l’eau et les habitats marins.

A l’issue du projet PLUME-SAT, preuve aura été faite de la valeur ajoutée des données satellitaires et des produits thématiques dérivés pour ces suivis environnementaux :

  • suivis a posteriori en vue d’une amélioration des connaissances portant sur les couples pressions/ évolution des habitats permettant une meilleure gestion in fine des milieux ;
  • suivis en quasi temps réel pendant les chantiers, comme outil complémentaire aux protocoles traditionnels (déploiement de capteurs in situ, mesures ponctuelles).

Il en découlera plusieurs niveaux de service fondés sur l’exploitation de données satellitaires seules ou combinées à d’autres couches d’information (mesures in situ, imagerie fixe in situ ou « aéroportée »,…), celles-ci étant indispensables pour disposer d’une vision précise, fine et exhaustive des processus et impacts générés par les activités industrielles en mer.

Le service proposé s’appuie sur l’agrégation de compétences thématiques historiques et de savoir-faire métier détenus par les équipes d’I-Sea et d’Hytech Imaging, à la croisée de l’optique marine, du traitement d’images et de l’océanographie opérationnelle. Les deux sociétés ont souhaité concilier leurs savoir-faire en télédétection spatiale pour faire la démonstration, avec le concours de l’AAMP que, dans certaines conditions, l’imagerie satellite est un outil adapté au suivi des turbidités générées par les chantiers en mer.

Porteurs du projet:

ISEA

HTI

Autre partenaire:

  • e-Odyn, Plouzané

Budget: 148 k€

Financé par bpifrance dans le cadre des Challenges du Numérique CADO - Données Satellitaires (projet lauréat de l'édition 2016)